Né en 1976, A Yi, de son vrai nom Ai Guozhu, a été policier, secrétaire et journaliste avant de se consacrer à l’écriture. Il publie dès 2004 des histoires sur son blog puis des nouvelles et un récit autobiographique.

Au départ boudé des cercles littéraires traditionnels, A Yi se dédie à son art et reçoit le soutien de personnalités littéraires et de médias allant à l’encontre du courant dominant.

Les sujets qu’il aborde sont souvent sombres. Ainsi, son premier roman, Le Jeu du chat et de la souris, explore la psyché d’un jeune adolescent qui a tué de trente-sept coups de couteau sa camarade de classe. Plongée glaçante dans l’esprit d’un meurtrier, ce récit a séduit, en France, des lecteurs de tous âges.

Revenant d’une mission en France pour la promotion de ce livre (publié aux Éditions Stock), A Yi confesse volontiers avoir été grandement influencé par la littérature française. Plus de la moitié de ses lectures personnelles sont écrites par des auteurs français. De quoi donner du sens à cette nouvelle session des Confessions littéraires  !

Modérateur : Wu Qi (rédacteur en chef de Dan Du ).

Une dédicace sera organisée avant et après la conférence.

Lire aussi : A Yi : « En France, à chaque pas il y a de la culture »